Le

600.000 Dacia en France

Dacia Sandero

La success-story Dacia se poursuit… et ne semble pas prête de s’arrêter. Moins de neuf ans après son apparition sur le marché français, la filiale low-cost de Renault vient de franchir le cap des 600.000 ventes dans l’Hexagone.

La Logan va fêter dans quelques jours ses dix ans mais elle a été lancée en France en juin 2005. Son arrivée dans les concessions avait fait beaucoup parler. Pensez-donc : Renault proposait une petite berline à moins de 8.000 euros. Sans surprise, le succès a été immédiat et a connu un premier coup d’accélérateur avec le lancement de la version break MCV, qui permettait à des familles nombreuses d’acheter pour la première fois une grande voiture neuve.

Mais la Logan s’est fait voler la vedette par une petite sœur, taillée pour l’Europe de l’Ouest : la citadine Sandero, qui en plus de casser ses prix, soignait son look. Carton commercial immédiat. Sur les 600.000 Dacia vendues en France, 232.000 sont des Sandero ! Et, hasard ou non, la 600.000ème est une Sandero ! En comparaison, la Logan berline ne s’est écoulée qu’à 57.000 exemplaires et le break MCV à 100.000 exemplaires.

Dacia doit aussi son succès au SUV Duster, dont 150.000 unités ont été immatriculées chez nous. Mais tout ce que touche Dacia ne se transforme pas en or : le monospace compact Lodgy peine à rencontrer son public.

Dacia est devenu un acteur incontournable du marché français en devenant en 2013 la cinquième marque. Une sacrée réussite d’autant que la firme roumaine n’est quasiment présente que sur le marché des ventes à particuliers. La Sandero est le véhicule le plus vendu aux particuliers, c’est à dire en dehors des entreprises et sociétés de location, qui représentent une part importante des immatriculations pour de nombreux véhicules.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire