Le

Choisir son auto avec un casque de réalité virtuelle

Audi Casque réalité virtuelle

Audi va bientôt proposer dans ses concessions des casques de réalité virtuelle. Ils permettront aux clients de configurer facilement leur voiture idéale.

Quand on achète une nouvelle voiture, le concessionnaire nous montre un modèle d’exposition dont la configuration et l’équipement ne correspondent pas toujours à nos goûts. Pour concevoir une auto sur mesure, le vendeur dispose d’un catalogue et d’un ordinateur. Mais chez Audi, on aura bientôt en plus un outil très innovant : un casque de réalité virtuelle. La marque appelle cela « l’Audi VR Experience ».

Avec cette technologie, les clients peuvent virtuellement s’assoir derrière le volant ou ouvrir le coffre. L’immersion est totale. Une caméra suit les mouvements de tête de l’utilisateur et le système adapte en conséquence l’image affichée. Toute la gamme Audi peut être découverte de cette manière, avec toutes les options de customisation possibles : couleurs, selleries, incrustations… Il y a même des haut-parleurs qui reproduisent les sons de l’habitacle, comme le claquement des portières.

Les premiers casques seront mis en service d’ici la fin de l’année. Pour commencer, Audi ciblera les marchés en forte croissance. La marque aux anneaux indique que cet équipement pourra par la suite sortir de la concession : un vendeur viendra chez vous avec le casque afin de vous faire choisir votre auto !

Ce n’est pas la première fois qu’Audi utilise la réalité virtuelle pour vendre des véhicules. La marque a déjà ouvert plusieurs « Audi City », des mini-concessions sans auto mais avec des écrans de la largeur des murs et hauts jusqu’au plafond qui affichent les modèles de la gamme à l’échelle 1/1.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire