Le

Alfa Romeo 4C : maintenant en Spider

Alfa Romeo 4C Spider - 2

S’il y a bien un constructeur qui peut dire qu’il a la passion dans ses gênes, c’est Alfa Romeo. La marque italienne est dans une très mauvaise passe mais continue de lancer en priorité des engins de rêve. Un an après sa présentation, la petite supercar 4C se décline ainsi en version cheveux aux vents Spider.

Celle qui a été élue « plus belle voiture de l’année 2013 » est-elle encore plus jolie sans son toit ? Le style étant une affaire de goûts personnels, chacun se fera son propre avis sur la question mais il est quand même difficile de ne pas trouver du charme à cette 4C Spider, surtout dans cette livrée « Blanco Lucido Tristato », une peinture multi-couche qui avec ses reflets met bien en valeur les galbes de l’auto.

Pour l’instant, c’est un concept. La version de série sera lancée début 2014. La Spider est équipée d’une capote en toile… qu’Alfa Romeo n’a pas souhaité montrer. On constate que la partie ouverte est limitée à l’espace au-dessus de la tête des occupants. Ceux-ci restent au final bien enfoncés dans l’habitacle, avec un imposant arceau de sécurité derrière. La baie de pare-brise est en carbone.

Bonne nouvelle, sur la Spider, ce matériau n’est plus employé pour les projecteurs avant. C’était original… mais un peu disgracieux. On retrouve à la place un habillage plus classique mais plus élégant. Les jantes en alliage aux diamètres différenciés de 18 et 19 pouces ont un dessin inédit. Elles sont chaussées de pneus Pirelli.

Par rapport au coupé, le poids est en hausse de 60 kg, de par la nécessaire adaptation de la structure aux normes de sécurité propres aux découvrables. La lunette arrière en verre a été remplacée par un élément en SMC qui recouvre les appuis-tête et l’arceau (on ne voit plus le moteur). Le SMC (pour Sheet Moulding Compound) est un matériau à basse densité, bien plus léger que l’acier ou l’aluminium.

Pas de changement au niveau de la fiche technique. On retrouve le quatre cylindres essence 1750 cm3 en aluminium de 240 ch (vu aussi sur la Giulietta QV). Il est associé à une boîte automatique double embrayage 7 rapports. La vitesse de pointe est supérieure à 250 km/h et le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,5 secondes. La 4C Spider est équipée du sélecteur DNA, qui permet de modifier le tempérament de la voiture en fonction des conditions d’utilisation et des souhaits du conducteur. Quatre modes sont proposés, dont un Race pour circuit.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire