Le

Audi A1 : petit lifting

Audi A1 restylé 2015

C’est la semaine du restylage chez Audi ! Après le SUV Q3, c’est en effet la petite A1 qui est revue et corrigée par les designers et ingénieurs de la marque aux anneaux.

Chez le constructeur allemand, les restylages se suivent et se ressemblent. Après les A6, A7 et Q3, c’est au tour des A1 et A1 Sportback d’être légèrement mises à jour. Comme pour leurs sœurs, les petites Audi semblent à peine modifiées à l’extérieur. Il y a bien quelques pièces de carrosserie inédites mais cela ne saute pas aux yeux !

En se concentrant, on remarque que les optiques ont un nouveau contour. Elles intègrent une nouvelle signature lumineuse. Les prises d’air dans le bouclier ont été redessinées. Les antibrouillards ne sont plus ronds mais rectangulaires. A l’arrière, il y a un nouvel habillage pour les feux et le bouclier a été modifié. La longueur augmente de deux centimètres, à 3,98 mètres.

Rien de neuf dans l’habitacle si ce n’est quelques touches de chrome supplémentaires sur la console centrale. En fait, les modifications les plus intéressantes se cachent sous le capot. Les A1 millésime 2015 adoptent de nouveaux moteurs trois cylindres. Pour le diesel, il s’agit d’un 1.4 TDI 90 ch, déjà vu sur les dernières versions des Volkswagen Polo et Skoda Fabia. Pour l’essence, c’est un inédit 1.0 TFSI de 95 ch. Au total, les petites Audi sont proposées avec six moteurs. La marque aux anneaux indique qu’en moyenne la consommation est en baisse de 10 %.

Les A1 restylées reçoivent une nouvelle direction électromécanique. Les réglages de la suspension sur la version d’entrée de gamme ont été revus pour améliorer le confort. La puce d’Audi monte en gamme avec de nouvelles options : des amortisseurs ajustables et le Drive Select, qui permet de faire varier les caractéristiques du moteur, de la boîte S Tronic et de la suspension.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire