Le

Audi A3 Clubsport Quattro Concept : 525 ch !

Audi A3 Clubsport Quattro - 4

Les marques du groupe Volkswagen viennent rarement les mains vides au Wörthersee, un rassemblement orienté « tuning » qui se déroule chaque année en Autriche lors du week-end de l’Ascension. En attendant la petite Citijet de Skoda, voici l’exubérante Audi A3 Clubsport, dotée d’un cinq cylindres de 525 ch !

La Golf R400 peut aller se rhabiller. La marque aux anneaux frappe fort avec cette A3 berline bodybuildée ! Pour l’instant, ce n’est qu’un concept imaginé pour faire le show mais la mécanique qui se cache sous le capot bleu pourrait bien être utilisée par un futur modèle des anneaux. La firme allemande doit lancer d’ici quelques mois la nouvelle RS3…

Avec ce bloc cinq cylindres 2.5, qui annonce un couple maxi de 600 Nm disponible à partir de 2.300 tr/min, la Clubsport signe des performances dignes de supercars. La vitesse maxi est de 310 km/h et le 0 à 100 km/h est réalisé en 3,6 secondes ! La boîte de vitesses est une S-tronic à 7 rapports. Des palettes sont montées sur le volant. Un launch control permet de réaliser des départs pied au plancher sans partir dans le décor.

Par rapport à une Audi S3 berline, la carrosserie a été abaissée de 10 mm. Les ingénieurs Audi ont raffermi les ressorts et amortisseurs, dont les paramètres peuvent être ajustés en fonction du type de route emprunté. Les jantes de 21 pouces chaussées de pneus 275/25 cachent des disques de freins ventilés de 370 mm de diamètre en céramique et fibre de carbone. Le contrôle électronique de trajectoire peut être totalement déconnecté. Comme son nom l’indique, l’auto est dotée de la transmission intégrale. Heureusement avec une telle cavalerie !

Côté look, la Clubsport reçoit un kit carrosserie à la hauteur de ses prétentions. Comme sur les futures super-sportives de la marque, la calandre n’intègre pas les anneaux. Une lame en carbone prend place sous la bouche Singleframe et dans les prises d’air. Pour améliorer son aérodynamique, l’auto adopte un séparateur en bas du bouclier avant, des rétroviseurs plus petits ou encore un gros diffuseur.

A l’intérieur, les changements sont moins importants. Le conducteur a face à lui un nouveau volant qui accueille le bouton de mise en route du moteur. Les sièges sport présentent des renforts latéraux hauts. Les dossiers sont recouverts d’une coque en carbone.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire