Le

Audi A3 Ultra : maintenant en essence

Audi A3 3 portes

La famille des modèles basses consommations et émissions d’Audi, nommée Ultra, s’agrandit. Cette fois, c’est la compacte A3 qui est concernée avec une version essence TFSI qui associe « haute performance et économie exemplaire ».  

Sous le capot de ce véhicule, on trouve un quatre cylindres 1.4 TFSI d’une puissance de 150 ch. Il est disponible avec la boite de vitesses manuelle 6 rapports ou la boite double embrayage S-tronic 7 vitesses. Selon Audi, on ne fait pas une croix sur le plaisir de conduire car ce modèle annonce des performances intéressantes avec une vitesse maximale de 220 km/h et un 0 à 100 km/h réalisé en 8,1 secondes.

Ce bloc est doté de la technologie « cylinder on demand ». En clair, lors des faibles charges, seuls deux cylindres sur quatre sont utilisés, ce qui permet de faire quelques économies de carburant. Au final, l’auto en version 3 portes est homologuée pour une consommation mixte de 4,7 litres aux 100 km et des rejets de C02 de 109 g/km. Un niveau pas assez bas pour avoir un bonus écologique mais on évite au moins le malus. On peut aussi commander l’A3 Ultra TFSI en Sportback, berline et cabriolet. Les tarifs n’ont pas été encore donnés.

La marque aux anneaux commercialisait déjà une A3 Ultra diesel, dotée du 1.6 TDI de 110 ch. Cette version est pour le moment proposée avec les carrosseries 3 et 5 portes. On pourra bientôt l’avoir avec la berline. L’A3 Ultra TDI ne consomme que 3,3 litres de gazole tous les 100 km et rejette 88 g/km de C02.

Avec ces nouveaux modèles, le nombre d’Ultra passe de 12 à 22. Ces déclinaisons économiques sont ainsi présentes dans les gammes A3, A4, A5, A6 et A7.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire