Le

L’Audi A4 fête ses 20 ans

Audi A4 20 ans

La berline familiale des anneaux vient de fêter ses 20 ans. En deux décennies, plus de six millions d’unités ont été vendues dans le monde. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter : une nouvelle génération va être commercialisée l’année prochaine.

Née en 1994, l’A4 a pris la relève de l’Audi 80. Elle est devenue en 20 ans l’auto la plus vendue de l’histoire de la marque allemande. Depuis ses débuts, ce modèle est produit par l’usine implantée dans la ville historique du constructeur germanique : Ingolstadt, en Bavière, non loin de Munich. L’année dernière, plus de 576.000 autos sont sorties des lignes de ce site et 1/3 étaient des A4. 40.000 unités supplémentaires ont été produites à l’usine de Neckarsulm.

Pour le président du comité d’entreprise d’Audi AG, Peter Mosch « l’A4 nous assure l’utilisation de nos capacités de production dans les usines allemandes et assure ainsi l’emploi sur le long terme ». Pour le directeur du site d’Ingolstadt « Nous devons le succès de l’A4 à notre équipe de production ».

Celle qui n’est plus la plus petite berline de la marque depuis le lancement de l’Audi A3 à coffre l’année dernière en est à sa quatrième génération. Audi termine actuellement la mise au point de la cinquième, qui sera présentée et lancée l’année prochaine. Ce nouveau modèle implique des changements à Ingolstadt, avec notamment un nouvel atelier de carrosserie.

Preuve que le succès de l’A4 est grandissant, sur les six millions d’unités vendues en 20 ans, deux millions concernent l’actuelle génération. Les principaux marchés de l’auto sont les Etats-Unis, la Chine et bien évidemment l’Allemagne.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire