Le

Paris 2014 : Audi A6 restylée

Audi A6 restylée - 4

Restylage « à l’allemande » pour la famille A6 : il faut savoir ce qui change pour le voir ! Pas de révolution non plus du côté de la technique. L’offre moteurs est mise à jour par petites touches.

Née en 2011, l’A6 génération C7 vieillit bien. Audi n’a donc pas souhaité revoir en profondeur le design. Plusieurs pièces de carrosserie sont inédites, comme la calandre, les boucliers ou les sorties d’échappement, mais cela se remarque à peine.

Le seul élément qui permet de reconnaître rapidement la nouvelle version est la signature lumineuse dans les phares et les feux, en forme de Y. Les petites retouches cosmétiques concernent toute la famille A6 : la berline, le break, la variante typée SUV Allroad et les sportives S6/RS6. A bord, mis à part de nouveaux coloris, rien à signaler.

Les A6 « classiques » sont proposées avec trois blocs essence FSI de 190 à 333 ch et cinq diesel TDI de 150 à 326 ch. En version ultra, le 2.0 150 ch ne consomme que 4,2 l/100 km, soit 109 g/km de C02. Le 3.0 a été revu et est désormais décliné en 218, 272 et 320 ch (double turbo sur la dernière version). Comme sur l’A7, Audi commercialise une série spéciale Competition, dotée d’un 3.0 TDI de 326 ch, qui peut être boosté pendant un certain temps à 346 ch.

Côté transmission, tous les moteurs sont proposés avec une nouvelle boîte manuelle 6 rapports ou une double embrayage S-Tronic 7 rapports. Seul le diesel haute-performance fait bande à part avec une tiptronic 8 rapports. La sportive S6 garde son V8 biturbo 4.0 TFSI 450 ch. La super-sportive RS6, uniquement disponible en carrosserie break, est à 560 ch. Elle passe de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes.

La « nouvelle » famille A6 arrivera dans les concessions françaises en novembre.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire