Le

Audi A7 : petit restylage

Audi A7 restylée 2014 - 8

Le style Audi tourne peut-être en rond depuis plusieurs années, mais il a le mérite de bien vieillir. On ne dirait pas comme ça, mais l’A7 va avoir quatre ans. La marque aux anneaux retouche donc à peine son grand coupé cinq portes. Cette version restylée sera lancée en France en septembre.

La marque allemande ose dire dans son communiqué de presse qu’elle restyle son A7 Sportback « en profondeur » ! L’expression semble un peu forte même si la firme germanique se justifie en énumérant tous les changements. Il est vrai que, même si cela ne saute pas du tout aux yeux, la face avant est totalement inédite, avec notamment des optiques redessinées.

Toutes les A7 sont dotées en série de phares full-LED. On remarque une nouvelle signature lumineuse, en forme de « T » couché. En option, on peut opter pour les projecteurs Matrix LED à faisceau matriciel, qui permettent d’éclairer la route de manière optimale sans éblouir les autres automobilistes. Ils sont associés à des clignotants à affichage dynamique.

Les contours de la calandre, tout comme ceux des prises d’air, évoluent aussi. A l’arrière, le bouclier a été retouché. Il intègre des sorties d’échappement plus anguleuses. A bord, c’est le service minimum. La palette de couleurs a été redéfinie et de nouveaux matériaux sont proposés, comme le cuir Valcona ou des incrustations de noyer. En France, la banquette arrière trois places est désormais montée de série. L’A7 peut être équipée d’une connexion à Internet et de la « phone box », qui relie le téléphone du conducteur à l’antenne de la voiture pour une meilleure réception.

L’A7 met à jour sa gamme de motorisations pour respecter la future norme anti-pollution Euro 6. Cinq moteurs seront proposés, deux essence et trois diesel, leur puissance varie de 218 à 333 ch. Des valeurs en hausse puisque l’actuel modèle débute à 204 ch et monte jusqu’à 313 ch. La version la plus économique, nommée Ultra, dotée d’un V6 3.0 TDI de 218 ch, ne consomme en moyenne que 4,7 litres tous les 100 km. La version S7 passe de 420 à 450 ch. Tous les moteurs sont dotés d’une boîte double embrayage S-Tronic à 7 rapports, sauf le 3.0 TDI biturbo 320 ch, équipé d’une boîte 8 rapports.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire