Le

Une Audi TT recouverte de chocolats !

Audi TT chocolat

Certains risquent de baver devant cette voiture… mais pour une bonne raison. Cette étonnante TT est recouverte de petits chocolats. Elle vient d’être présentée en Belgique.

La troisième génération de TT a été dévoilée au printemps dernier, en carrosserie coupé. Audi a ensuite dévoilé la déclinaison roadster lors du Mondial de l’Automobile, où l’on a pu aussi découvrir sous forme de concept une TT coupé quatre portes. La gamme sera t-elle bientôt complétée par une version chocolatée, « gourmande et croquante » ?

La firme allemande vient de présenter une TT très originale, réalisée avec le chocolatier Joost Arijs. L’auto a été recouverte de petites friandises cacaotées. Et à votre avis, combien de bonbons ont été nécessaires pour recouvrir l’intégralité de la carrosserie ? La réponse : 27.000. Cette création qui met l’eau à la bouche n’a pas été conçue dans le cadre du Salon du Chocolat qui se tient actuellement à Paris. Elle a été présentée à l’occasion de la 24ème « Biennale du design Intérieur ». On a un peu de mal à voir le lien avec une auto recouverte de chocolat !

Les 27.000 chocolats représentent un poids de 180 kg. Il a fallu 17 heures de travail au chocolatier et à une assistante pour les fixer sur la carrosserie, à l’aide de chocolat. Joost Arijs avait au préalable emprunté une auto pour réaliser des tests et savoir si ses petites bouchées tiendrait bien sur la peinture. On imagine qu’avec un tel engin, il faut éviter les routes ensoleillées. On espère que les visiteurs de la Biennale vont résister à la tentation sinon l’auto risque d’être vite déshabillée !

Source vidéo : Wow

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire