Le

Audi TT : bientôt un coupé 4 portes ?

Audi TT Sportback Teaser

La TT va t-elle s’inspirer de la Fiat 500 ou de la Mini en multipliant les carrosseries ? En plus des nouveaux Coupé et Roadster, la marque aux anneaux a dans ses cartons une foule de projets : break de chasse, SUV et même berline quatre portes.

Va t-il y avoir bientôt des TT pour tous les goûts ? Les deux premières générations ont été uniquement proposées en coupé et cabriolet. La famille du troisième opus, qui va débuter sa carrière commerciale dans quelques semaines, pourrait être plus complète.

A une époque où les constructeurs multiplient les véhicules de niche pour capter le plus de clientèle possible, Audi a dans ses cartons des TT plus familiales. La marque aux anneaux nous a déjà montré à quoi pourrait ressembler une TT break de chasse au Salon de Detroit en janvier puis une TT SUV au Salon de Pékin au printemps.

Et l’allemand pourrait dévoiler lors du Mondial de l’Automobile une version coupé quatre portes de l’auto, toujours sous forme de concept. L’information n’a pas été officialisée par Audi mais des croquis se sont échappés sur le Net.

Audi a l’habitude de donner un avant-goût de ses nouveautés quelques jours avant leur révélation avec ce genre de dessin. Il y a donc de grandes chances que ce TT Sportback ne soit pas une farce. Ce teaser est plutôt prometteur. Pour nous, si Audi ne devait produire qu’une TT en plus, ce serait celle-là !

Même si l’idée d’un TT quatre portes peut en déranger certains, il vaut mieux que cela se fasse avec une silhouette de berline surbaissée qu’avec un SUV. La Sportback séduirait une clientèle plus familiale… même si l’habitabilité serait loin d’être un de ses atouts !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire