Le

Autoroutes : l’Etat veut un gel des tarifs

Autoroutes

Le feuilleton des autoroutes est riche en rebondissements. Dernier événement en date : Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, a souhaité un gel des tarifs en 2015.

Il ne reste que quelques semaines à l’Etat et aux sociétés d’autoroutes pour trouver un accord sur le prix des péages pour la nouvelle année, les tarifs étant traditionnellement modifiés le 1er février. Mais cette fois, l’Etat ne veut pas entendre parler de hausse. L’Autorité de la concurrence a pointé du doigt cet automne la rentabilité exceptionnelle des sociétés concessionnaires (de plus de 20 %), disproportionnée par rapport au risque de leur activité. Sans surprise, les concernés nient le chiffre, le trouvant bien loin de la réalité.

Ségolène Royal a annoncé sur BFM TV qu’elle voulait que les tarifs soient gelés en 2015. De leur côtés, les sociétés ont demandé une hausse moyenne de 0,57 %, une augmentation supérieure à l’inflation constatée en octobre (0,38 %).

Après la proposition, c’est le moment des négociations avec l’Etat. C’est à ce niveau que tout va se jouer cette année. En 2014, la hausse moyenne était de 0,80 % (la demande était de 1,14 %). Ségolène Royal a de nouveau mis en avant la menace de la résiliation des contrats… même si celle-ci est peu probable (au contraire, on se dirige vers un allongement de la durée des concessions). On constate en tous cas qu’il n’est plus question de baisse !

Le prochain épisode du feuilleton va commencer dans les heures à venir puisqu’aujourd’hui un rapport de la mission parlementaire sur la gestion des autoroutes doit être dévoilé à l’Assemblée Nationale et un groupe de travail au Sénat doit présenter ses conclusions.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Une réflexion au sujet de « Autoroutes : l’Etat veut un gel des tarifs »

  1. Jongo

    Et bien c’est plutôt une bonne idée çà ! Car quand il faut aller voir la belle famille qui habite en Provence et que vous vous êtes en Normandie, wouah ça fait mal au porte-monnaie ! Alors si cela pouvait ne pas augmenter voire même baisser (je rêve là !) ce serait génial !

    Répondre

Laisser un commentaire