Le

« Seul face à la nature »… mais avec Land Rover

Bear Grylls Land Rover

Il boit son urine, mange tout ce qui traine, dort dans des cadavres d’animaux. Et Bear Grylls va bientôt vendre des Land Rover.

Son nom ne vous dit peut-être rien mais vous avez surement déjà entendu celui de son émission de télévision la plus connue : Man vs Wild (Seul face à la nature). Ce show est diffusé en France sur NT1 et RMC Découverte. C’est une sorte de Koh Lanta de l’extrême : Bear est lâché en plein milieu d’une zone peu hospitalière, quasiment les mains dans les poches (il a juste une gourde, un couteau et une pierre à feu). Il doit survivre et rejoindre la civilisation au plus vite.

Cet aventurier très spécial devient donc le nouvel ambassadeur de Land Rover. Un partenariat qui semble très logique, le constructeur britannique proposant des modèles capables de crapahuter à peu près partout comme Bear. La firme anglaise ne précise pas encore de quelle manière sera utilisée Bear Grylls. On sait juste que sa première apparition pour la marque se fera lors de la présentation du nouveau Discovery Sport la semaine prochaine.

Bear se dit évidemment heureux d’être associé à Land Rover, d’autant qu’il affirme qu’il a conduit des produits de la marque tout au long de sa carrière, en tant que militaire ou en tant que présentateur télé, et qu’il n’est jamais tombé en rade avec. On imagine que Land Rover a du casser sa tirelire pour lier son image à celle de Bear Grylls. L’homme est regardé par plus d’un milliard de personnes dans le monde. Il est très présent sur les réseaux sociaux, avec par exemple plus d’un million de suiveurs sur Twitter ! Reste qu’il va « vendre » des autos qui coûtent au minimum 30.000 euros…

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire