Le

Bentley dévoile la Grand Convertible

Bentley Grand Convertible - 1

Depuis l’arrêt de l’Azure en 2009, Bentley n’a plus de grand cabriolet luxueux dans sa gamme. Une petite lacune qui devrait être réparée d’ici un an ou deux.

Rouler en Bentley cheveux dans le vent, c’est actuellement possible avec la Continental GTC. Mais pour quelques clients fortunés, cette auto longue de 4,81 mètres n’en impose pas assez, surtout face à la Rolls Royce Phantom Drophead Coupé, qui mesure 5,61 mètres ! Qu’ils se rassurent, Bentley prépare actuellement une nouvelle découvrable sur la base de la limousine Mulsanne.

La marque anglaise en donne un bel avant-goût avec le concept Grand Convertible, dévoilé à l’occasion du Salon de Los Angeles. Bentley utilise un peu la langue de bois lorsqu’il indique que cette auto est conçue pour connaître les réactions des clients potentiels. Autrement dit, s’ils aiment, une production sera lancée… mais on se doute que celle-ci a déjà été décidée en interne !

La Grand Convertible a été assemblée à la main. Sa carrosserie est peinte en Sequin Blue, une couleur créée à la base sur mesure à partir d’une paillette de la robe haute couture d’une cliente ! Le capot et le cadre du pare-brise ont une finition « métal liquide ». Les jantes ont des rayons directionnels, c’est à dire qu’ils sont orientés vers l’avant des deux côtés de l’auto.

A bord, pas moins de 14 cuirs différents, tannés naturellement, ont été cousus ensemble en une finition capitonnée en losanges dont le dessin varie entre les sièges et les portières. Les surpiqûres sont de couleur Sequin Blue. Derrière la banquette arrière, il y a la plus grosse pièce de placage bois jamais posée sur une Bentley. Elle a été façonnée à la main.

L’auto est dotée du V8 6,75 litres de la Mulsanne Speed. Il développe 537 ch et un couple impressionnant de 1.100 Nm.

Bentley Grand Convertible - 2 Bentley Grand Convertible - 3

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire