Le

Bentley Mulsanne Speed : 537 ch, 305 km/h !

Bentley Mulsanne Speed - 1

Après la version hybride rechargeable, voici la variante « Speed » qui, comme son nom l’indique, est la plus rapide des Mulsanne. Elle atteint les 305 km/h.

La Mulsanne de base propose 512 ch. Les ingénieurs ont revu le V8 6.75 litres (par exemple le système de combustion a été modifié et le contrôle du turbocompresseur a été optimisé). Résultat : la puissance grimpe à 537 ch et le couple maxi passe de 1.020 à 1.100 Nm, toujours disponible dès 1.750 tr/min. Au volant, cela se traduit par une vitesse de pointe de 305 km/h au lieu de 296. Il faut 4,9 secondes pour atteindre 100 km/h.

Le V8 est associé à une boîte de vitesses recalibrée (automatique à 8 rapports). Un mode S fait son apparition : il maintient le régime au-dessus de 2.000 tr/min pour que les turbocompresseurs répondent toujours présents. Un nouveau mode Sport est aussi proposé pour les suspensions et la direction. Le moteur bénéficie de la fonction désactivation des cylindres : à faible charge, seuls 4 cylindres marchent pour faire baisser la consommation. En moyenne, selon Bentley, celle-ci a été diminuée de 13 % par rapport à la Mulsanne classique. En cycle mixte, l’auto utilise quand même 14,6 litres pour faire 100 km !

L’esthétique est légèrement retouchée. Une finition foncée est appliquée aux prises d’air et à la grille de calandre. Les phares et feux sont aussi assombris. Les jantes de 21 pouces, qui peuvent être peintes, polies ou foncées avec détails usinés, ont un design légèrement différent selon le côté où elles se trouvent. La gamme de peintures « standard » inclut 25 couleurs. La gamme optionnelle en comporte plus de 100 !

L’habitacle est évidemment ultra luxueux. Les sièges et panneaux de porte sont revêtus de cuir capitonné, la garniture de toit est en cuir gaufré, l’emblème Bentley est brodé sur tous les sièges, le pédalier est en alliage perforé…

La Mulsanne Speed sera présentée au Mondial de l’Automobile. Elle arrivera dans les concessions Bentley cet hiver.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire