Le

Bilan marché auto – Novembre 2014

Citroën C4 Cactus

Cette année ne sera pas celle de la reprise. Les constructeurs n’avaient pas osé imaginer un fort rebond des ventes en 2014 après un mauvais bilan 2013 mais espéraient surement un petit regain de forme. Il n’en sera rien.

En novembre, 135.070 autos particulières neuves ont trouvé preneur. C’est 2,3 % de moins que l’année dernière avec le même nombre de jours ouvrables. A cause de cette nouvelle baisse, le bilan depuis le 1er janvier se dégrade encore un peu. Par rapport à la même période de 2013, la hausse n’est plus que de 1,1 %. Si décembre est mauvais, on pourrait passer sous la barre des 1 % !

En novembre, les français reculent de 7,2 %. Résultat : leur part de marché passe de 54,6 à 51,9 % ! Peugeot limite la casse avec – 2,8 %. Renault est à – 7,1 % et Citroën plonge avec – 16,3 %. Conséquence fâcheuse pour les chevrons : le total 2014 est dans le rouge avec – 0,9 %. Une mauvaise nouvelle quand on vient de lancer deux nouveaux produits (C1 et C4 Cactus).

Les hexagonaux étant en panne, les étrangers en profitent pour progresser. En général, ils sont en hausse de 3,6 %. Mais comme toujours, les fortunes sont variées. Chez Volkswagen, on est plutôt content. Toutes les marques du groupe progressent : la maison mère est à + 1,9 %, Audi + 0,7 %, Seat + 17,2 % et Skoda + 5,9 %.

Le plus heureux est surement Nissan, en hausse de 28,7 %. Opel est aussi en forme avec + 13,7 %, tout comme les premium BMW et Mercedes qui progressent respectivement de 31,3 et 25,5 %. Hyundai est enfin dans le vert après des mois catastrophiques (+ 8,6 %). A noter que Jeep s’envole grâce au Renegade. Depuis le début de l’année, l’américain a vendu chez nous 2.000 autos, un score quasiment doublé par rapport à 2013.

Du côté des déceptions, il y a Ford (- 7,6 %) et Alfa Romeo (- 9,4 %).

Source : CCFA

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire