Le

Bilan marché auto – Octobre 2014

Renault Twingo 3 - 14

Les constructeurs doivent faire grise mine ce matin après avoir découvert les chiffres de ventes du mois d’octobre. Après l’embellie de septembre, les immatriculations repartent à la baisse avec – 3,8 % . Une valeur qui plombe le bilan de l’année. Sur les dix premiers mois, les ventes ne grimpent que de 1,4 %.

Les français avaient retrouvé le chemin des concessions en septembre. Ils l’ont de nouveau perdu en octobre. 160.162 voitures particulières neuves ont trouvé preneur le mois dernier. Par rapport à octobre 2013, c’est 3,8 % de moins. Les marques tricolores sont toutes en baisse. Peugeot limite la casse avec – 1,2 %. Renault est à – 2,1 % et Citroën à – 3,4 %. On s’attendait à mieux avec les deux derniers, avec un effet Twingo et C4 Cactus.

Chez les étrangers, il y a quelques gagnants. Nissan est en hausse de 15,3 %. Opel est aussi en bonne forme avec + 12,7 %. Seat grimpe de 6,9 % et petit événement cette année, Hyundai est enfin dans le vert avec + 5,9 % ! Du côté des déçus, on trouve Volkswagen et Ford, qui reculent de respectivement 6,2 et 6,8 %. Toyota est en panne (- 15,9 %) tout comme le premium germanique (- 4,8 % pour Audi et – 17,5 % pour BMW). Seul Mercedes est dans le vert avec + 1,5 %.

Pour les modèles, de janvier à octobre, la Renault Clio reste la reine des ventes avec 87.000 immatriculations. Elle devrait être championne 2014, sauf accident, car la Peugeot 207 est loin derrière avec 70.100 ventes. Le podium est complété par le Renault Captur, avec 51.600 exemplaires écoulés. Mais attention, derrière il y a les Citroën C3 et Peugeot 308 dans un mouchoir de poche (50.800 et 49.700 ventes).

Ventes de voitures particulières neuves. Source : CCFA.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire