Le

Bilan marché auto – Septembre 2014

Citroën C4 Cactus

Après un coup de mou cet été, les ventes de voitures neuves repartent à la hausse en septembre. La progression globale n’est pas très importante mais les français sont à la fête… enfin surtout PSA.

En données brutes, les immatriculations sont en hausse de 6,3 %. 151.101 voitures particulières neuves ont trouvé preneur au mois de septembre 2014. Mais l’embellie a surtout profité aux constructeurs hexagonaux, qui gagnent plus de deux points de parts de marché (59,62 % cette année, contre 57,31 en septembre 2013).

Citroën et Peugeot sont les grands gagnants. Les chevrons sont à + 7,3 % et le lion explose avec un joli + 25,7 %. De son côté, Renault stagne avec un maigre + 0,9 %. Consolations pour le losange : Dacia est en forme (+ 34,1 %) et la Clio est toujours la reine des ventes. Elle semble assurée de finir l’année en haut du classement des modèles.

Les fortunes sont diverses du côté des étrangers. La performance du mois est signée Nissan, avec un bon + 27,3 %. Logique, la marque japonaise vient de renouveler toute sa gamme de crossovers. BMW et Mercedes peuvent aussi être satisfaits (avec + 16 et + 7,8 %), tout comme Opel et Ford qui confirment leurs derniers bons résultats (+ 5 % et + 7,8 % en septembre).

Le flop du mois est signé Toyota, avec une chute des ventes de 16,5 %. Le groupe Volkswagen est dans le rouge, même si la baisse est limitée (- 3,5 % en moyenne). A noter que Hyundai commence peut-être à voir le bout du tunnel. Après avoir enchainé les très mauvais scores (souvent – 40 % voire plus), le coréen limite la casse avec – 5,1 % seulement.

Signalons pour terminer qu’une Rolls Royce a été immatriculée en septembre. Chanceux !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire