Le

Bilan marché automobile – Juin 2014

Dacia Sandero

Printemps ensoleillé pour le marché automobile français. Depuis mars, les bilans mensuels sont positifs (même si la hausse est parfois limitée) et juin confirme la bonne tendance, avec une progression de 3,2 % des immatriculations de voitures particulières neuves. 196.257 autos ont trouvé preneur au cours du sixième mois de l’année 2014.

Excellente nouvelle pour nos constructeurs : les ventes des groupes hexagonaux sont en hausse de 10 % en juin par rapport à juin 2013. Leur part de marché passe de 55,67 à 59,35 %. Des trois grandes marques tricolores, c’est Renault qui est le plus en forme avec une hausse de 20,4 % ! Peugeot est aussi dans le vert, avec + 3,3 %. En revanche, Citroën cale et recule de 8,6 %. Curieux avec l’arrivée dans le réseau des nouvelles C1 et C4 Cactus. De son côté, Dacia continue d’aligner les excellents scores avec un + 46,9 % en juin !

Les étrangers sont d’un point de vue global en recul. Ils représentent moins de 41 % du marché en juin. Evidemment les fortunes sont diverses. Parmi ceux qui ont pu sortir le champagne ce matin, signalons Skoda qui progresse de 16,9 %, Alfa Romeo (+ 16,1 %), BMW (+ 35,1 %) ou Mercedes (+ 21,6 %).

La marque à l’étoile est d’ailleurs en juin leader du premium, devant Audi qui recule de 5,6 %. Le groupe VW n’est pas à la fête. La marque mère recule de 9,3 %, Seat baisse de 8,7 %. Après deux bons mois, Opel et Ford sont de nouveau dans le rouge (respectivement – 1,2 et – 8,6 %). Les asiatiques ne font pas mieux : Nissan est à – 3,7 %, Toyota – 8,4 %, Kia – 18 % et Hyundai – 36,3 %.

Juin marque surement le début de la « vraie » fin pour Chevrolet, qui a vendu 173 autos, contre 2.474 en juin 2013.

Source : CCFA. Evolutions par rapport à juin 2013. Ventes de voitures particulières neuves.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire