Le

Bilan positif pour le Mondial de l’Automobile

Mondial de l'Automobile Ambiance

Clap de fin pour le Mondial de l’Automobile 2014. L’heure est donc au bilan pour les organisateurs et les constructeurs. Bonne nouvelle, ils semblent tous contents de leur Salon !

L’édition 2014 du Mondial de l’Auto a fermé ses portes hier soir, après les avoir ouvertes au grand public le 4 octobre. Il y a eu cette année 1.253.513 visiteurs, un score en très légère hausse par rapport à 2012 (20.000 personnes de plus).

C’est un bon résultat car Paris se stabilise alors que les autres grands Salons européens (Genève et Francfort) ont plutôt baissé ces derniers temps. Le Mondial de l’Auto reste ainsi le Salon le plus visité au monde (il est aidé par une durée record de deux semaines). Ce résultat prouve quand même qu’il y a un bel intérêt pour l’automobile, d’autant que le beau soleil de ce mois d’octobre n’est pas forcément propice aux visites.

Les animations proposées dans le Salon ont rencontré le succès. Plus de 75 % des visiteurs sont allés voir l’exposition « l’Automobile et la Mode » dans le Pavillon 8 et plus de 10.000 essais de voitures électriques ont été réalisés dans le Pavillon 2.1, 20 % de plus qu’en 2012.

Les organisateurs indiquent que cette édition a été très bonne en termes de prises de contacts et de commandes par les exposants. Certains constructeurs donnent des chiffres, comme Peugeot. La marque au lion annonce avoir enregistré près de 1.000 commandes et réalisé 12.000 prises de contact. Chez Renault et Dacia, on annonce plus 30 % de commandes par rapport à 2012.

Les dates du prochain Mondial de l’Automobile ont déjà été fixées : du 1er au 16 octobre 2016. A vos agendas !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire