Le

BMW lance la Série 4 Gran Coupé

BMW Serie 4 Gran Coupe 6

Le premium a la cote… et les spécialistes du genre ont bien l’intention d’en profiter au mieux en multipliant les modèles. Leur stratégie consiste à occuper la moindre niche possible pour capter un maximum de clientèle, quitte à créer la confusion ! BMW lance ainsi cette Série 4 Gran Coupé, une version à cinq portes de son nouveau coupé compact.

Ce nouveau véhicule fait la synthèse parfaite de ce que la firme allemande proposait jusqu’à maintenant sur les différentes Série 3 et 4. On retrouve ainsi les quatre ouvrants de la berline, la silhouette sportive du coupé, le hayon de la GT … Un véritable pot-pourri ! Le résultat est réussi esthétiquement. La découverte de ce nouveau modèle ne réserve aucune surprise : les faces avant et arrière sont identiques au Coupé de base. La longueur (4,64 mètres) ne change pas. La hauteur en revanche gagne 12 mm (1,39 mètre) afin de redessiner la courbe du pavillon. Pour dégager un peu d’espace aux passagers de la banquette arrière, le toit retombe plus doucement.

BMW précise que la Série 4 Gran Coupé est une 4+1. Autrement dit, la cinquième place servira seulement pour le dépannage. On accède à la zone de chargement par un hayon motorisé, qui peut s’ouvrir d’un simple mouvement du pied sous le bouclier. Le volume du coffre en configuration normale est de 480 litres. En rabattant les assises arrière selon le format 40/20/40, le capacité maximale monte à 1.300 litres.

Cinq versions seront proposées lors du lancement. Trois sont dotées d’un bloc essence. Les 420i et 428i adoptent ainsi un quatre cylindres 2.0 turbo de respectivement 184 et 245 ch. Le haut de gamme 435i hérite d’un six cylindres en ligne 3.0 de 306 ch. Si vous suivez bien, vous avez compris que deux diesel sont au programme. Et BMW n’hésite pas à mettre sous le capot de cette Série 4 Gran Coupe des petits blocs 2.0 de 143 et 184 ch ! Le moins puissant devrait faire les yeux doux aux chefs d’entreprise avec son faible niveau de rejets de C02 (119 g/km).

Toutes les motorisations sont couplées à une boîte manuelle 6 rapports. En option, on peut opter pour la boîte robotisée double embrayage Steptronic à 8 vitesses. Tradition oblige, la 4 « GC » est une propulsion. On peut quand même avoir quatre roues motrices, avec les 428i et 420d. Fidèle à sa (curieuse) habitude, BMW élargira la gamme de moteurs rapidement après le lancement de l’auto. La marque annonce déjà l’arrivée des diesel 430d 258 ch et 435d xDrive 313 ch. Le modèle le plus puissant roulera donc au gazole ! On espère que BMW a prévu une version M4 avec le V8 431 ch pour que les puristes ne s’évanouissent pas avec cette annonce.

Les tarifs démarrent à 37 770 €, avec la 418d Lounge.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire