Le

Electriques : 1000 bornes de recharge installées par Nissan

Nissan Borne Recharge Rapide

Passé le prix d’achat parfois corsé, le principal souci des électriques est leur petite autonomie qui empêche d’imaginer un grand trajet sans encombre. Mais avec la mise en place d’un vrai réseau de bornes de recharge, les vacances en voitures branchées peuvent devenir envisageables. Nissan donne le bon exemple.

L’auto électrique a encore beaucoup de mal à convaincre. Pourtant, elle peut convenir au plus grand nombre. Avec des modèles dotés d’une autonomie de 150 à 200 km, il est possible de faire une très large majorité de ses déplacements quotidiens : rejoindre le travail, faire les commissions, déposer les enfants à l’école… Cela coince un peu plus quand on veut s’évader le week-end. Il est vrai que le rayon d’action est un peu limité, ce qui nuit à la sensation de liberté.

Mais les choses ne peuvent aller qu’en s’arrangeant. Petit à petit, un réseau de bornes de recharge se met en place. Pour l’instant, il est embryonnaire, avec peu d’endroits pour faire le plein. L’Etat a dans ses cartons un appel d’offres pour généraliser ces dispositifs sur tout le territoire. En attendant, les privés se mobilisent, comme Nissan. Evidemment, si le japonais est si volontaire, c’est parce qu’il a dans sa gamme un modèle électrique, la Leaf.

Mais l’asiatique est tout de même un bon élève puisqu’il vient d’installer sa 1000ème borne de recharge rapide de type « CHAdeMO » en Europe. Celle-ci se trouve au Royaume-Uni. Elle permet de recharger en 30 minutes 80 % de la batterie. Le taux d’installation a fortement augmenté puisqu’il y avait 16 bornes en 2010, 155 en 2011 et 540 en 2012. Et à la fin de l’année 2014, il y en aura 1800.

La France est bien lotie, elle est le deuxième pays le plus équipé par la marque, avec 107 bornes, implantées dans le réseau de concessionnaires Nissan ou grâce à des partenariats. Cela a permis de développer plusieurs « corridors de recharge rapide » notamment sur la Côte d’Azur, en Ile de France ou en Alsace. Cette région est d’ailleurs un bon exemple, avec six bornes. Les Alsaciens se trouvent toujours à moins de 40 km d’une borne.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire