Le

Bugatti Police à Dubaï : la gendarmerie réagit !

Tweet Gendarmerie Renault Mégane RS

La Gendarmerie Nationale ne manque pas d’humour. Elle a tenu à réagir sur Twitter à l’arrivée de la Bugatti Veyron dans le parking bien fourni de la police dubaïote.

La police de l’émirat de Dubaï a trouvé un moyen très efficace pour faire régulièrement parler d’elle dans le monde entier : avoir comme autos de patrouille les plus belles supercars de la planète. Chaque nouvelle acquisition fait le tour du Web en quelques heures. Exemple récent : l’achat d’une McLaren MP4-12C de 630 ch à Noël.

Mais l’anglaise a vite été éclipsée par l’arrivée d’un autre bolide il y a quelques jours. La Bugatti Veyron a à son tour rejoint ce fantastique parking, qui comprend aussi une Ferrari FF et une Aston Martin One-77. Et la supercar fabriquée en Alsace a semble t-il fait plus de bruit sur les réseaux sociaux que ses congénères. Normal, avec ses 1001 ch, elle joue dans une autre galaxie.

Evidemment, on est souvent tenté de faire la comparaison avec ce qui se passe chez nous. En France, l’auto la plus puissante de la Gendarmerie Nationale est la Renault Mégane RS de 265 ch. Mais les militaires ont voulu faire savoir via Twitter qu’ils étaient fiers de leur monture !

Après avoir twitté sur la Bugatti en utilisant le hashtag « insolite », ils ont publié dans la foulée le tweet suivant : « Quant à nous, nous préférons nos #MeganeRS, toujours très efficaces pour traquer les excès de grande vitesse ». Le lendemain, ils ont de nouveau twitté une image de la compacte Renault en mentionnant le cas d’un jeune de 17 ans en conduite accompagnée intercepté à 225 km/h, avec la mention « on vous avait pourtant prévenus » !

Une petite touche d’humour bonne pour l’image, utile pour prouver à certains que non, les gendarmes ne sont pas forcément des robots présents pour uniquement récolter les amendes. Ils oeuvrent surtout pour la sécurité de tous.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire