Le

Police de Dubaï : et maintenant une Bugatti !

Bugatti Veyron Police Dubai

La Police de l’émirat arabe vient de recevoir un nouveau jouet et il est alsacien ! Cette Bugatti Veyron verte et blanche rejoint un parking très prestigieux, où l’on trouve déjà les plus belles supercars de la planète. Après ça, il sera surement difficile de faire mieux ! 

A Noël, les fonctionnaires de Dubaï avaient déjà été très gâtés, en réceptionnant un exemplaire de la McLaren MP4-12C. Un cadeau exceptionnel pour la majorité d’entre nous… mais qui devient d’une banalité confondante pour eux ! Leur collection comprend déjà ce que le monde automobile fait de plus beau : Ferrari FF, Lamborghini Aventador, Aston Martin One 77…

Mais il manquait une pièce maîtresse dans ce garage très particulier, l’une des supercars les plus extrêmes. Cet impair vient d’être corrigé ! La Bugatti Veyron a enfin rejoint le parking de la Police de Dubaï. Cocorico, l’auto est fabriquée en France ! L’émirat a choisi une version de base, dotée d’un W16 de 1001 ch. Pas de Super Sport de 1200 ch donc. Voilà qui donne une idée de cadeau pour Noël 2014 ?

L’information a été révélée via les comptes Twitter et Facebook officiel de la Police de l’émirat. Une façon de montrer que ce n’est pas une blague cette fois, car depuis quelques mois, des photos de modèles retouchés par ordinateur circulaient sur la Toile.

Le but premier d’une telle acquisition est évidemment de soigner l’image de luxe et de prospérité de l’émirat… mais l’auto ne devrait pas rester au garage. Elle sera bel et bien utilisée pour des patrouilles. Et avec ses 407 km/h en vitesse de pointe, les chauffards n’ont qu’à bien se tenir.

Photo : compte Twitter Police Dubaï

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire