Le

Une Bugatti Veyron pour 190.000 euros

Bugatti Veyron Accident

Avoir un exemplaire de la plus incroyable des supercars en déboursant moins de 200.000 euros, c’est aujourd’hui possible. Mais…

Bugatti va bientôt terminer le chapitre Veyron. Quasiment dix ans après le début de la production, le constructeur français s’apprête à assembler les derniers exemplaires de celle qui est encore l’auto de (petite) série la plus rapide du monde. Il se murmure qu’il reste une quinzaine d’autos à livrer. Au total, 450 Veyron auront été fabriquées en Alsace.

Il sera donc bientôt impossible d’acheter une Veyron neuve. Pour ceux qui gagneront au loto l’année prochaine et voudront s’en offrir une, il faudra alors se tourner vers une occasion. Avec ce genre de véhicules, produits en petite quantité et qui a donc tendance à prendre de la valeur avec les années, il n’est pas évident de faire une bonne affaire. Mais ici, il est question d’un modèle de 2008 vendu pour « seulement » 190.000 euros. Pas mal pour une auto qui coûtait neuve plus d’un million d’euros.

Il y a juste un « petit » souci : le jour de l’achat, impossible de revenir au volant de la belle… qui ne l’est plus vraiment. Il s’agit en effet d’une Veyron accidentée… et pas qu’un peu. L’auto est donc vendue en l’état et il y a beaucoup de réparations à faire. Le site internet sur lequel cette Veyron noire et bleue est mise en vente ne le cache pas avec de nombreuses photos qui montrent bien d’importants dégâts sur la carrosserie et sous la voiture. L’auto a été crashée sur une autoroute autrichienne au printemps. Son ancien propriétaire n’était pas assuré ?

On n’ose pas imaginer la facture de remise en état. Quand on voit déjà combien on doit payer pour une citadine après un petit accrochage à 20 km/h…

Source et image : axa.ricardo.ch

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

2 réflexions au sujet de « Une Bugatti Veyron pour 190.000 euros »

Laisser un commentaire