Le

Cadillac ATS-V : 455 ch !

Cadillac ATS-V - 1

On connait les M de BMW, les S d’Audi, les AMG de Mercedes… Chez Cadillac, les sportives se nomment V. La famille s’agrandit avec la présentation au Salon de Los Angeles de l’ATS-V, en berline et en coupé.

Sous le capot, un V6 3.6 doté de deux turbos, une première pour une auto de la série V. La puissance avoisine les 455 ch. L’ATS survitaminée se place donc entre la BMW M3 (431 ch) et la nouvelle Mercedes-AMG C63 (476 ch). Le couple maxi est de 603 Nm. Ce modèle atteint les 300 km/h et franchit la barre des 100 km/h en quatre secondes environ. Le moteur est associé à une transmission automatique 8 rapports avec palettes au volant. L’auto est équipée d’une fonction Launch Control.

Les ingénieurs ont modifié de nombreux éléments techniques : suspensions, direction, arbres de transmission… La rigidité structurelle est supérieure de 25 % aux autres ATS, gage selon Cadillac d’une meilleure stabilité dans les virages. La V reçoit un système de freinage Brembo avec des disques de 370 mm à l’avant et 339 mm à l’arrière. Le différentiel à glissement limité est de série. L’auto adopte des pneumatiques Michelin Pilot Super Sport spécifiquement conçus pour elle.

L’ATS-V est équipée de la nouvelle génération du Magnetic Ride Control. Ce système analyse la route et envoie ses données à des amortisseurs capables de faire varier indépendamment les caractéristiques d’amortissement des quatre amortisseurs. En option, Cadillac propose le Performance Data Recorder, qui permet au conducteur de filmer sa conduite !

Le look de la voiture est modifié en conséquence. On remarque une nouvelle grille de calandre, plus fine. Les prises d’air ont été agrandies et sont complétées par une ouverture dans le capot. Ce dernier est en fibre de carbone. A l’arrière, on remarque un becquet au bout de la malle et quatre sorties d’échappement. Dans l’habitacle, on trouve des sièges Recaro en cuir.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire