Le

Citroën Berlingo : petit lifting

Citroën Berlingo Restylage 2015 - 3

Quelques jours après la révélation du faux concept-car Mountain Vibe, voici le Berlingo restylé dans sa livrée de série. Au programme : nouveau bouclier avant, équipements inédits et diesel BlueHDi.

> Ce qui change à l’extérieur

Né en 2008, le Berlingo a déjà été retouché, il y a trois ans. La marque aux chevrons n’ayant pas prévu de le remplacer avant 2017/2018, elle lui offre un nouveau petit lifting. Bon, l’opération chirurgicale est mineure : seul le bouclier avant a été remodelé, avec des feux de jour repositionnés. Deux nouvelles couleurs de carrosserie sont disponibles : Gris Acier et Brun Moka.

> Ce qui change à l’intérieur

La nouveauté la plus visible lorsqu’on est assis à l’avant est la présence, sur les versions haut de gamme, d’une tablette tactile 7 pouces, qui simplifie l’ergonomie. Avec elle, on accède à la navigation, à la radio (avec fonction steaming) et au téléphone via le Bluetooth.

Avec la technologie Mirror Screen, on peut aussi gérer des applications de son smartphone directement sur l’écran de la voiture. Il sera également possible d’avoir des applications connectées facilitant le quotidien, comme Coyote.

L’équipement est amélioré avec l’arrivée de la caméra de recul, de l’aide au stationnement avant et de l’Active City Brake (un système de freinage automatique en ville, fonctionnel jusqu’à 30 km/h). Citroën indique la présence de nouveaux garnissages pour les sièges sur certaines versions.

> Ce qui change sous le capot

Le Berlingo met à jour son offre de motorisations diesel, avec l’arrivée du 1.6 BlueHDI, décliné en trois niveaux de puissance : 75, 100 et 120 ch. Le plus puissant est associé à une boîte manuelle à 6 rapports, une première pour le Berlingo. Seul le milieu de gamme 100 ch existe en boîte automatique ETG6.

Citroën Berlingo Restylage 2015 - 1 Citroën Berlingo Restylage 2015 - 2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire