Le

DS 5LS R : Citroën atteint la barre des 300 ch !

Citroën DS 5LS R - 5

En décembre dernier, Citroën a dévoilé une nouvelle DS qui sera vendue uniquement en Chine, la 5 LS. Pour le Salon de Pékin, la marque française imagine une version sportive de ce modèle. Mais pourquoi en parler si elle ne sera pas commercialisée chez nous ? Parce que cette « R » cache sous son capot un bloc très intéressant qui, lui, a des chances de débarquer en Europe.

Si vous êtes devenu un fidèle lecteur du blog d’Autoreflex, vous savez déjà ce qu’est le downsizing. Si vous ne l’êtes pas (encore), mini rappel : c’est le fait de proposer des moteurs puissants mais de petites cylindrées. Le 1.6 THP de PSA en est un bel exemple. Quand il est apparu, ce bloc était disponible avec 156 ou 200 ch. Puis pour la RCZ R, il a carrément été poussé à 270 ch. Et apparemment, on peut aller encore plus loin.

Sous le capot de la DS 5LS Racing, on trouve ce même quatre cylindre essence mais cette fois porté à 300 ch ! Ce qui donne un rapport de 187,5 chevaux par litre, plus que les 180 ch/litre du bloc Mercedes 2.0 360 ch qui équipe la Classe A AMG. Citroën précise que le couple maxi est de 400 Nm, mais la marque ne donne aucune valeur de performance.

Citroën présente donc la voiture française la plus puissante de la production actuelle… mais uniquement pour la Chine ! Bon, pour le moment c’est un concept-car mais l’auto a toutes les chances d’être commercialisée car la firme aux chevrons souhaite concurrencer toutes les versions de l’Audi A3 berline, y compris la S3 qui annonce 300 ch. Si la DS 5LS R ne viendra jamais chez nous, il n’y a pas de raison que son moteur soit réservé à l’Empire du Milieu. On devrait le retrouver sous le capot de la plus puissante des 308, la R, attendue pour 2015.

La DS 5LS R fait plutôt dans la sobriété au niveau visuel, un peu comme la DS3 Racing vendue chez nous. Elle adopte des bas de caisse et jupes latérales en véritable carbone. Ce matériau est aussi utilisé pour la baguette de décoration qui-passe au dessus des vitres et rejoint la malle. Les jantes de 20 pouces sont taillées dans la masse. Pour la carrosserie, Citroën a choisi une peinture Carmin anodisée. Des bandes verticales grises sont placées sur les portières.

A bord, le discours est un peu le même. Les changements se font par petites touches, avec la présence de carbone a quelques endroits (volant, contre-portes) et de détails rouges (surpiqures, aérateurs). Un chronomètre prend place en haut de la console centrale.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

3 réflexions au sujet de « DS 5LS R : Citroën atteint la barre des 300 ch ! »

  1. coolspotx

    Alala ça me ferait tellement plaisir (à moi et pleins de français j’en suis sûr), que les marques françaises nous fassent rêver à nouveau avec des modèles commercialisés, puissants ET svp avec un peu de propulsions, ça a complètement disparu, on est les rois des voitures « banales » (hors sport auto), du coup on est tous fans de BMW, AUDI, MERCEDES, PORSCHE, FERRARI, ASTON etc… et j’en passe qui ont gardé un véritable caractère agressif et racé dans le pilotage et pas que d’apparence extérieure.
    Ça vous dirait pas une Alpine A110 nouvelle version, et pas en concept car! Non! Pour 2015 dans nos concessionnaires et concurrencer les carrera et autres ? :D

    Répondre
  2. valoisAlexandre@hotmail.fr

    300ch pour un 1,6l!!! Cela paraît énorme.
    En espérant aussi des évolutions en diesel et avec robustesse.
    Un look agressif et sportif sur une berline. C’est ce qu’on veut en France.

    Répondre

Laisser un commentaire