Le

Citroën se met à la pâtisserie

ChouxDSparConticini_F-1.Mantovani

Après les DS à conduire, les DS à manger ! La marque aux chevrons vient de présenter des petits gâteaux inspirés de l’univers de sa ligne chic. Ils ont été créés par Philippe Conticini, un grand nom de la pâtisserie. Ils seront proposés à la vente en avril, uniquement dans le nouveau showroom spécial DS situé au cœur du triangle d’or parisien.

Rentrer dans un lieu où sont mises en vente des Citroën… mais en ressortir avec des petits choux à manger. Voilà qui est curieux mais ce sera bel et bien possible au DS World Paris, les samedis 5, 12 et 19 avril. Il faut dire que cet endroit n’est pas une simple concession où sont proposées à la vente les DS3, DS4 et DS5.

Ouvert en novembre 2013, le DS World Paris est à la fois un espace d’achat, d’exposition et d’histoire. Il sera rythmé tout au long de l’année par des événements culturels autour de la mode, du design, de l’art ou de la gastronomie. Et Pâques approchant (ce sera le 20 avril), Citroën a décidé faire plaisir à nos papilles.

La marque a fait appel à un grand chef-pâtissier, Philippe Conticini, qui a créé deux choux uniques, inspirés par l’univers DS. « J’aime revisiter la tradition, explorer tout son potentiel tout en restant extrêmement respectueux du cadre. Cet équilibre entre tradition et modernité, je le retrouve au DS World Paris : DS est depuis toujours emblème de l’avant-garde et du savoir-faire français »

Philippe Conticini a mis au point un « chou DS », composé d’une crème de riz au lait à la vanille et au gingembre, une touche parfumée directement inspirée de l’univers olfactif du lieu de vente. Il a ensuite imaginé le « chou-colat croustillant », qui combine le sablé et la pâte à choux. Le cœur est composé de cacao et de fleur de sel.

Un bar à choux sera donc mis en place trois samedis de suite, le duo de pâtisserie sera facturé cinq euros. Une adresse à retenir : 33 rue François 1er, Paris 8ème.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire