Le

Citroën : bientôt le SUV DS

Citroën DS SUV Teaser

Programme chargé pour Citroën au Salon de Pékin… ou plutôt pour DS car dans l’Empire du Milieu, la ligne chic de la firme aux chevrons est une marque à part entière. En plus de la 5LS Racing, dotée d’un 1.6 turbo de 300 ch, DS dévoilera un inédit SUV compact.

Pour l’instant, le nom du modèle est encore inconnu. Certains l’appellent DS 6WR, en référence au concept annonciateur Wild Rubis, qui avait été dévoilé à Shanghai en avril 2013. Citroën n’a donné aucune information précise pour le moment. La photo teaser était accompagnée de la simple phrase « Rendez-vous au Salon de Pékin pour découvrir une nouvelle DS qui allie puissance et raffinement. »

L’image montre un bout de la poupe. On découvre surtout la forme des feux, qui est assez éloignée de celle vue sur le Wild Rubis. Les feux du concept étaient plus anguleux. On pourrait presque penser qu’il s’agit d’une DS5 restylée ! Mais on remarque la présence d’une épaisse baguette chromée le long de la lunette arrière, comme sur le prototype.

La bonne nouvelle est donc que Citroën va proposer un SUV chic, long d’environ 4,40 mètres, qui viendra rivaliser avec les BMW X1 et Audi Q3. La mauvaise nouvelle est que, dans un premier temps, l’auto sera réservée à la Chine ! Les européens devront être patients pour acheter ce modèle, qui ne devrait pas arriver dans nos concessions avant 2016 voire 2017.

La marque va surement expliquer ce choix lors de la présentation de la voiture, d’ici l’ouverture du Salon de Pékin (le 20 avril). La raison serait technique. Le modèle dévoilé en Chine reposerait sur une plate-forme de DS5. Mais celle-ci va bientôt disparaître en Europe, remplacée par une base modulaire, inaugurée en 2013 par le nouveau C4 Picasso.

Citroën développerait donc un autre SUV DS pour le Vieux Continent sur la plate-forme modulaire mais aurait voulu mettre au point au plus vite un modèle pour la Chine afin de profiter de l’énorme potentiel de ce marché où la concurrence allemande n’écrase pas encore tout.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire