Le

Comment choisir son véhicule TPMR

tmpr

Au vu de la diversité des modèles existants, acheter un véhicule TPMR (Transport pour Personne à Mobilité Réduite) nécessite de prendre en compte de nombreux facteurs et caractéristiques afin d’en choisir un qui convienne à la ou les personnes en situation de handicap.

Pour vous aider dans vos recherches et surtout dans votre décision, Bien à la Maison vous donne les clefs pour choisir la voiture la mieux adaptée à vos besoins.

Tout d’abord, le choix dépendra de l’utilisation qui est faite du véhicule. S’il est utilisé de manière intensive et pour de longs trajets, il faut privilégier ceux présentant le plus de confort, par rapport à une utilisation occasionnelle et courte.

La taille du véhicule ensuite, dépendra du nombre de personnes en fauteuil roulant. A partir de deux occupants, vous devrez vous diriger vers des monospaces ou des ludospaces, qui sont plus larges que les voitures classiques.

Puis, il faut choisir les équipements intérieurs en fonction de son emploi mais aussi de son portefeuille.

En ce qui concerne l’accès du véhicule, il en existe quatre :

  • La rampe d’accès manuelle : C’est l‘installation la plus répandue et aussi la moins chère. En revanche, il convient peu aux monospaces et ludospaces en raison de sa longueur (2,5m), ce qui peut gêner leur circulation et leur stationnement en agglomération.
  • La rampe d’accès électrique : Celle-ci est plus onéreuse que la manuelle mais plus pratique car utilisable à l’aide d’une télécommande. Elle peut en outre, se rentabiliser rapidement si l’utilisation du véhicule est intensive.
  • Le monte-personne électrique : Il permet non seulement de déployer la marche de manière automatique, mais aussi d’amener la personne en fauteuil roulant sans avoir à la pousser puisque celle-ci est élevée jusqu’à hauteur du véhicule. Elle est donc idéale pour les accompagnateurs qui souffrent de maux de dos ou autres.
  • Le système d’abaissement des suspensions : Il convient aux monospaces et aux ludospaces ainsi que pour de longs et fréquents trajets. En effet, des suspensions pneumatiques ou hydrauliques apportent plus de confort.

Pour le choix des sièges, ils doivent également se faire au vu de l’utilisation du véhicule.

  • Des sièges amovibles sur des rails permettent d’ajouter ou d’enlever des places en fonction de l’occupation
  • Des sièges escamotables sur le côté sont plus onéreux mais comportent une meilleure utilisation.

Afin de conserver ou d’améliorer leur autonomie, il existe désormais des véhicules modulables dans lesquels les personnes en situation de handicap peuvent s’installer au poste conducteur, vous pouvez vous renseigner auprès de votre concessionnaire. Adéquat pour les longs trajets, cela permet également d’alterner les conducteurs, une alternative qui est donc positive pour l’ensemble des passagers.

 

Laisser un commentaire