Le

Constat amiable : maintenant sur smartphone

e-constat

A partir d’aujourd’hui, il est possible de rédiger son constat amiable sur son téléphone portable. Comment ça marche ?

Le fameux formulaire bleu et jaune se met à l’heure des smartphones ! En cas d’accrochage, on peut désormais le remplir en ligne. Une dématérialisation qui aurait un gros avantage : une indemnisation plus rapide car le constat est envoyé instantanément aux deux assureurs.

Pour accéder au service, c’est simple : il suffit de télécharger l’application « e-constat », gratuite sur iOS et Android. Attention le constat électronique est utilisable dans les conditions suivantes : l’accident a lieu dans l’Hexagone, implique deux autos au maximum, immatriculées en France et n’a fait que des dégâts matériels (s’il y a des blessés, il faut appeler la police).

Il peut être réalisé sur un (chaque partie remplit ses informations) ou deux téléphones (liés par un code pour ne faire au final qu’un seul constat). A savoir que l’e-constat n’est pas obligatoire. Les inconditionnels du papier et du stylo pourront toujours remplir la version classique.

Dans les faits, l’application est simple d’utilisation. On commence par s’identifier à tour de rôle (véhicules A et B) avec les informations habituelles (nom, immatriculation, assurance…). Il est possible de remplir à l’avance cette partie. On s’occupe après de la description des dégats et des circonstances. Les « raisons » sont les mêmes que sur le papier avec des cases à cocher. Innovation de l’application : on peut joindre des images de l’accident. Vient ensuite le moment du fameux croquis. Deux options : soit vous vous servez de l’appli avec un outil graphique simple soit vous faites un dessin sur papier que vous photographiez.

Apparait alors un résumé des informations collectées qui s’affichent comme sur un constat papier. On peut alors vérifiez les données, les corriger si nécessaire. On termine par la signature qui se fait avec le bout des doigts et a la même valeur qu’une signature au stylo. Comme pour le papier, rien ne vous oblige à signer si vous n’êtes pas d’accord.

Une fois validé, le constat est envoyé aux assureurs par le réseau 3G/4G (vérifiez donc s’il y a du réseau). Vous recevez une confirmation par SMS ainsi qu’un constat format PDF par mail. Bonne nouvelle : tous les assureurs acceptent ce constat électronique.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire