Le

Les Dacia Lodgy et Dokker passent au GPL

Dacia Lodgy GPL

Depuis la fin du bonus écologique auquel il avait le droit, le GPL est de nouveau confidentiel en France. Cela n’empêche pas des constructeurs de continuer à lancer des autos dotées d’un moteur bi-carburation, comme Dacia. Le roumain a d’ailleurs l’offre GPL la plus complète du marché. 

Les ventes de voitures pouvant utiliser le gaz de pétrole liquéfié avaient (attention mauvais jeu de mot) explosé avec la mise en place d’un bonus écologique de 2000 euros. Dacia avait d’ailleurs profité à plein de cette aide de l’Etat puisque sa Sandero démarrait ainsi à 6 990 € ! Une voiture neuve à ce prix se vendait comme des petits pains, d’autant que de nos jours, les GPL sont à bi-carburation. Autrement dit elles roulent aussi à l’essence. Nombreux sont ceux qui ont ainsi acheté une auto de ce type sans mettre depuis un euro de GPL dedans !

Evidemment, avec la fin de l’aide, les ventes se sont effondrées et sont de nouveau au ras des pâquerettes. Pourtant, Dacia continue de proposer ce genre de motorisation. La filiale low-cost de Renault présente aujourd’hui des versions GPL de ses Lodgy et Dokker en France. Le 1.6 MPI 85 ch GPL remplace le 1.6 MPI, sans changement de prix.

Le monospace Lodgy 5 places est proposé à partir de 9.990 € (dès 11.900 € en 7 places). Le ludospace Dokker démarre à 9.450 €. Selon Dacia, le GPL a un coût d’usage très compétitif avec un plein de GPL pour moins de 30 €. Les deux réservoirs essence GPL permettent une autonomie de plus de 1000 kilomètres.

Les consommations sont les suivantes :

Lodgy : 6,7 litres aux 100 km pour l’essence, 8,6 litres pour le GPL (155 g et 139 g de C02/km)

Dokker : 7,2 litres aux 100 km pour l’essence, 9,0 litres pour le GPL (165 g et 144 g de C02/km)

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire