Le

Electrique : Nissan et Mitsubishi alliés

Mitsubishi i-Miev

De nos jours, rares sont les constructeurs qui font cavalier seul. Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, il semble devenu indispensable de nouer des partenariats pour faire des économies. Nouvel exemple aujourd’hui avec un accord entre Nissan et Mitsubishi pour la mise au point d’une auto électrique.

La voiture zéro émission a davantage sa place en ville. Elle doit donc avoir un format adapté à cet univers. Problème : la technologie électrique a un certain coût, qui très logiquement se ressent bien plus sur une citadine que sur une berline premium. Voilà pourquoi les deux japonais se sont associés pour mettre au point une petite voiture « branchée » à bas coûts.

Les deux marques ne sont pas novices en matière de véhicules électriques. Nissan propose par exemple la compacte Leaf tandis que Mitsubishi commercialise depuis plusieurs année la citadine i-Miev (photo), qui a servi de base aux Citroën C-Zéro et Peugeot iOn. Ces modèles existaient d’ailleurs avant l’arrivée très médiatisée des électriques de Renault.

L’idée est donc de se lier pour partager les coûts de développement et de fabrication, ce qui permet de faire baisser le prix d’achat. Les deux autos nées de cette alliance économique seraient prêtes en 2016 ou 2017. Conçues pour un usage urbain, elles ne devraient pas annoncer une autonomie supérieure à la moyenne actuelle, c’est à dire 150/200 km. Leur prix pourrait être de 10.000 €… surement une fois les aides gouvernementales déduites.

Nissan et Mitsubishi se connaissent bien puisqu’ils collaborent déjà sur le marché très prisé au Japon des toutes petites voitures, appelées les kei-cars.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire