Le

Facebook débarque dans votre Renault

Renault R-Link

Vous êtes accro aux réseaux sociaux et ils vous manquent lorsque vous êtes au volant ? Soyez rassuré, avec la marque au losange, vous pourrez désormais accéder à Facebook depuis le GPS de votre véhicule. Une bonne idée… ou pas.

Voici un joli petit paradoxe. La mode de la personnalisation est en train de sévir dans le milieu automobile, avec la promesse de ne pas avoir la même voiture que le voisin. Une jolie notion d’individualité… qui est apparue en même temps que les services connectés qui tentent de vous mettre en relation avec d’autres conducteurs via internet !

De plus en plus d’autos s’équipent d’un écran tactile avec la possibilité de télécharger des applications qui donnent accès à des infos et des aides, comme le prix de l’essence ou le paiement d’une place de parking. Et ce qui devait arriver arriva : avec cet accès au Web, les réseaux sociaux s’invitent dans les habitacles.

Le système multimédia R-Link de Renault peut dès à présent embarquer Facebook, pour garder un lien dans son véhicule avec l’ensemble de ses contacts. A l’arrêt, les fonctions traditionnelles sont disponibles. En roulant, la fonction Text to Speech permet de suivre les actualités sur son mur (lecture par une voix de synthèse) et il est possible d’envoyer des messages prédéfinis. Si un ami se trouve à proximité, un simple appui sur le bouton « click to nav » lance le système de navigation pour vous y conduire.

Renault propose aussi l’application Supermemo, qui offre la possibilité de profiter du temps passé en voiture pour apprendre une langue étrangère. Vous répétez des phrases déjà enregistrées avec l’aide de la fonction reconnaissance vocale. Si vous êtes mauvais, la voiture n’avance plus (non, on plaisante).

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire