Le

Ferrari California : avec un T comme Turbo

Ferrari California T - 7

Pour cette nouvelle California T, Ferrari n’est pas parti d’une feuille blanche. Mais l’ancien modèle, né en 2008, a été tellement modifié qu’on pourrait le croire. Si le design extérieur est presque entièrement revu, le plus intéressant se trouve sous le capot : c’est le grand retour du Turbo chez la marque au cheval cabré !

La California reste fidèle au V8 mais le bloc est tout nouveau. Doté de l’injection directe, d’une cylindrée de 3 855 cm3, monté très bas dans le châssis en position centrale-avant, il fournit 560 ch à 7 500 tr/min (l’ancienne version était à 490 ch). Grâce au turbo, le couple est augmenté de 49 %, pour atteindre 755 Nm. Côté performances, cela donne un 0 à 100 km/h réalisé en 3,6 secondes et une vitesse maxi de 316 km/h.

La marque au cheval cabré indique que ce moteur offre la bande son la plus excitante qu’aucun turbo n’ait jamais produite. Pour obtenir ce résultat, des techniques de fabrication spéciales ont été employées pour les composants essentiels comme le vilebrequin plat et le collecteur d’échappement moulé en trois pièces. Ferrari précise que les consommations sont en baisse de 15 % et que les émissions de C02 passent de 299 à 250 g/km.

Pour améliorer les sensations de conduite, les ingénieurs ont revu la direction et les suspensions. De nouveaux ressorts et des amortisseurs Magnaride réduisent le tangage et le roulis pour une maniement plus précis. La California T bénéficie également de la dernière évolution du contrôle de traction F1-Trac, pour une accélération maximale en sortie de virage. L’auto hérite de nouveaux freins carbone-céramique.

Le look extérieur a été revu en profondeur. Les nouvelles lignes ont été tracées par le centre de style Ferrari, en collaboration avec Pininfarina. La California se place dans la continuité des dernières autos de la marque, comme la FF ou la F12. Au niveau de la proue, on remarque des optiques plus fines, une calandre étirée ou encore de nouvelles prises d’air sur le capot. A l’arrière, la barre noire autour de la plaque d’immatriculation est supprimée.

Le diffuseur prend plus de place en revanche, intégrant les sorties d’échappement. La forme des flancs est inspirée par le style des ailes ponton de la Testa Rossa 250. A bord, de nombreux éléments ont été changés… mais cela saute moins aux yeux. Le système multimédia avec écran tactile 6,5 pouces est nouveau. La California est toujours équipée d’un toit rigide escamotable. Il met 14 secondes pour se ranger dans le coffre.

Le prix n’a pas été encore dévoilé, mais il devrait dépasser les 183 000 € du modèle actuel.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire