Le

La Renault Fluence débranchée

Renault Fluence ZE

Le courant ne va plus passer dans la Fluence. La berline électrique du losange va être retirée du catalogue, faute de ventes suffisantes. Le premier échec de la gamme Z.E… qui ne pourrait pas être le dernier. 

Carlos Ghosn, le PDG du groupe Renault-Nissan, croit toujours au potentiel de la voiture branchée. Il y a quelques jours, il déclarait lors d’une interview pour la radio Europe 1 « Je maintiens notre stratégie en matière de véhicules électriques ».

Derrière cet optimisme de façade, obligatoire vu sa fonction, il doit quand même avoir des craintes. Les ventes du modèle phare de la gamme Z.E, la Zoé, ne décollent pas, et plus grave, l’une des premières Renault électriques de l’ère moderne s’apprête à être retirée du marché.

L’information n’a pas encore été confirmée officiellement, mais la production de la Fluence Z.E dans l’usine turque de Bursa viendrait d’être stoppée. Evidemment, la raison de cette mise à mort est facilement trouvable : l’auto ne se vend pas. 18 modèles ont été immatriculés en 2013 en France !

L’Hexagone n’était pas le marché prioritaire de la Fluence électrique. Déjà, l’auto adopte une silhouette de compacte trois volumes qui n’a jamais séduit chez nous. Même la version thermique de la Fluence a été retirée du catalogue français de Renault !

La firme au losange visait plus des pays où les voitures vertes sont bien installées, comme le Danemark. Surtout, la voiture avait été imaginée en collaboration avec la société Better Place qui avait conçu des stations d’échange de batteries (pour Israël dans un premier temps). Autrement dit, une fois votre batterie quasiment à plat, vous vous rendiez à un point Better Place pour en avoir une autre, pleine d’énergie. Mais cette entreprise a fait faillite en 2013, faisant tomber à l’eau tout le projet.

Soyons honnêtes, ce n’est quand même pas ce qui explique le raté de la Fluence. En plus de sa silhouette peu attirante, l’auto a eu du mal à attirer la clientèle avec ses 150 km d’autonomie. Autant sur une citadine cette limite peut passer dans la mesure où les petites font généralement des trajets urbains, autant sur une familiale c’est rédhibitoire.

La carrière de l’auto n’est pourtant pas tout à fait finie, puisque sa jumelle coréenne, la Samsung SM3 Z.E, sera encore fabriquée à Busan en Corée du Sud.

On espère que les autres modèles de la gamme Z.E (le Kangoo, la Twizy et la Zoé) ne connaitront pas le même destin. Mais avec leur niveaux de vente, c’est mal engagé.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire