Le

Ford Mustang : avec fonction burn intégrée

Ford Mustang Burn-out

C’est une première sur un véhicule de série. La nouvelle Mustang, qui sera dans un premier temps lancée en Amérique du Nord avant d’envahir le monde, sera dotée d’un système qui lui permettra de réaliser en toute simplicité des burn-out ! 

La Mustang fait décidément beaucoup parler d’elle ces jours. Normal, la plus connue des américaines vient de fêter ses 50 ans ! Pour célébrer son demi-siècle d’existence, l’auto a pris l’ascenseur pour faire la belle en haut de l’Empire State Building à New York.

Aujourd’hui, elle fait de nouveau la Une de l’actualité automobile avec la présentation d’un de ses équipements, une première pour un modèle de grande diffusion. La nouvelle génération de Mustang pourra en effet être dotée du système « line-lock », qui aide son « pilote » à réaliser un beau burn-out sans souci.

Pour rappel, le burn consiste à faire fumer les roues arrière en accélérant à fond tout en freinant pour bloquer le véhicule sur place. C’est simple à comprendre mais moins à réussir ! Une pratique souvent réalisée pour faire le spectacle mais qui a aussi une utilité : elle permet de faire chauffer rapidement les gommes des pneumatiques avant une course en ligne droite, un exercice très populaire de l’autre côté de l’Atlantique.

Le line-lock aide donc à faire un beau burn de manière simple. Il suffit d’appuyer sur un bouton et de s’occuper de l’accélérateur. La voiture s’occupe des seuls freins avant, ce qui permet de préserver ceux de l’arrière pour ne pas les fatiguer trop rapidement. La mécanique aussi est préservée. En revanche, Ford n’a rien prévu pour faire durer les pneus !

La marque américaine précise que le line-lock a été mis au point pour être utilisé uniquement sur circuits. Pas sûr que la consigne soit bien respectée ! Cet équipement sera fourni de série sur la version GT, équipée d’un V8 5.0 L.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire