Le

Ford Mustang : à partir de 35.000 € !

Ford Mustang

La Mustang vous fait rêver ? Vous avez toujours voulu en avoir une dans votre garage ? Et bien, il est désormais possible de commander le nouveau modèle de manière « officielle », sans passer par un importateur. Et les prix sont alléchants !

Ford France vient de débuter la commercialisation de la plus célèbre des américaines. La nouvelle Mustang, présentée en décembre 2013, arrive enfin chez nous. Ou presque : il est possible dès à présent d’acheter sa voiture mais les premières livraisons auront lieu en milieu d’année.

Si vous voulez avoir un exemplaire de l’auto au plus vite, on vous conseille de ne pas traîner. En plus d’être très attendue, la nouvelle Mustang est affichée à des prix canons. Il y a donc de fortes chances pour que les délais de livraison explosent.

Le prix de base est de 35.000 €. A ce tarif, on a un bloc Ecoboost 2.3 de 314 ch ! Il faut rajouter 3.000 € de malus (179 g/km pour la version boîte manuelle 6 rapports) mais même avec ce supplément, le rapport prix/puissance est imbattable pour un coupé. Au-dessus, la version GT avec V8 5.0 de 418 ch coûte 40.000 €. Ici, le malus est maximal (8.000 €) mais on reste sous la barre des 50.000 €. Ford frappe donc très fort !

Sur les deux versions, une boîte automatique 6 rapports est proposée, facturée en supplément 2.000 €. La marque américaine commercialise aussi la variante cabriolet, dotée d’une capote en toile. Le surcoût par rapport au coupé « Fastback » est de 4.000 €. Toutes les Mustang vendues en France sont dotées en série de jantes 19 pouces, d’une climatisation automatique bi-zone, d’un écran tactile 8 pouces et du système de connectivité vocale SYNC.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire