Le

Ford Mustang : une nouvelle Shelby GT350 !

Ford Mustang Shelby GT350 - 6

La Mustang termine en beauté l’année avec la présentation au Salon de Los Angeles de la nouvelle version délurée Shelby GT350, dotée d’un V8 développant plus de 500 ch.

En avril dernier, la « pony-car » a fêté ses 50 ans. L’année prochaine, ce sera la variante démoniaque Shelby qui passera le cap du demi-siècle d’existence. Mais Ford n’a pas attendu le jour J pour célébrer cet anniversaire. Le constructeur à l’ovale bleu vient de dévoiler la toute nouvelle Shelby GT350, basée sur la dernière née des Mustang (qui sera officiellement commercialisée chez nous courant 2015).

Le nouveau modèle est la Mustang de production la plus performante jamais développée. Sous le capot, un V8 5.2 litres retravaillé qui délivre plus de 500 ch (il faudra attendre la commercialisation pour connaître la puissance exacte). Ford indique que c’est son premier V8 de production équipé d’un vilebrequin plat, une structure que l’on trouve habituellement en course automobile et qui convient particulièrement aux utilisations à haut régime. Le moteur est associé à une boîte manuelle à 6 rapports.

La rigidité de torsion de la nouvelle plate-forme a été améliorée de 28 % par rapport à l’ancienne Shelby. Le modèle 2015 est doté de freins Brembo, avec des disques de 394 mm à l’avant et 380 mm à l’arrière. Les jantes 19 pouces sont recouvertes de pneumatiques Michelin Pilot Super Sport.

Côté look, la Shelby en impose. Heureusement on va dire ! On retrouve les deux grandes bandes qui traversent l’auto dans la longueur. Les prises d’air ont été agrandies, les voies ont été élargies. A l’arrière, on trouve quatre sorties d’échappement.

Mauvaise nouvelle : cette Shelby sera réservée au marché américain. En Europe, Ford proposera uniquement les Mustang classiques, avec au choix un 2.3 Ecoboost 314 ch ou un V8 5.0 418 ch.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire