Le

Future Alpine : 100 % Renault

Alpine

 Après les rumeurs et la confirmation en interne, voici l’officialisation par communiqué de presse : Renault se sépare de Caterham pour la mise au point d’une nouvelle Alpine. Le losange se veut rassurant : sa nouvelle sportive sera bien commercialisée en 2016.

Pour lancer une nouvelle Alpine, le losange s’était allié au petit constructeur britannique Caterham, en novembre 2012. Avec ce partenariat, la firme française pouvait partager les coûts de développement et de fabrication, ce qui permettait de mieux rentabiliser le projet. Mais il y a eu de l’eau de le gaz et Renault confirme aujourd’hui que cette association est terminée.

Plus précisément, dans le cadre d’un accord commun, Renault a racheté la participation du groupe Caterham dans le capital de la Société des Automobiles Alpine Caterham, qui avait été officiellement créée courant 2013 et était jusqu’alors détenue à parts égales par chacun des deux partenaires. Alpine redevient donc 100 % français ! Dans son communiqué de presse, Renault indique que d’autres modalités de collaboration pourraient toutefois être envisagées entre les deux parties, en fonction des orientations stratégiques de chacun.

Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que Renault commercialisera bien une nouvelle Berlinette en 2016, qu’il aura donc mis au point seul. Le projet est bien avancé. Le losange indique que le design extérieur est figé à 90 % et celui de l’intérieur le sera avant l’été. D’un point de vue industriel, l’usine de Dieppe, berceau d’Alpine, prépare sa montée en compétence « pour être capable non seulement de monter, mais aussi d’assembler le châssis et la carrosserie de la future voiture ».

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire