Le

GRYP, votre rêve ne tient plus qu’à un fil…

impression 3d des pièces détachées

Installée à Bordeaux, l’entreprise GRYP (Get and Reused Youngtimers Parts) est spécialisée dans la reproduction de pièces détachées pour voitures de collection, grâce à l’impression 3D.

Gauthier Laviron & Bastien Vanlathem, deux Bordelais de 25 et 26 ans passionnés par le monde des voitures de collection, innovent sur ce marché de niche grâce à l’impression 3D de pièces d’ornement principalement.

Comment est né GRYP ? Créé en Octobre 2017, tout est parti de deux défis pour la restauration de véhicules de collection. Premièrement la rareté et la fin de production de certaines pièces détachées. Deuxièmement, la spéculation sur le marché des pièces détachées. Ce sont ces constats qui ont amené à lancer l’entreprise. L’impression 3D fut alors la solution face à ces défis, signifiant la possibilité de reproduire des pièces qui sont devenues très rares voire introuvables mais aussi de contrer les spéculateurs du marché des pièces détachées.

L’objectif de la société est de permettre aux collectionneurs de restaurer leurs voitures de collection à un coût cohérent et de faire perdurer le patrimoine des voitures de collection. GRYP s’adresse aux collectionneurs de Youngtimers, les « jeunes anciennes », voitures des années 1980 à 2000 mais aussi les Oldtimers et motos de collection.

GRYP peut être considéré comme l’alliance parfaite entre l’ancien et le moderne ainsi que passion et profession. Un concept innovant, possible grâce aux nouvelles technologies mais aussi aux connaissances pointues des deux co-fondateurs sur le marché de l’automobile de collection.

Pour recréer la pièce, les entrepreneurs la redessine sur un logiciel adapté. « Une personne vient nous voir avec sa pièce cassée, nous la redessinons, et nous l’imprimons. Le dessin, c’est ce qui coûte le plus cher, mais nous ne le facturons pas si la pièce est introuvable sur le marché. Notre projet est ainsi de se constituer un catalogue de plus en plus fourni, et de pouvoir produire des pièces à la demande de plus en plus rapidement. » Les prix pour des petites pièces varient en fonction de leur dimension et de la complexité de réalsiation.

Face à une demande croissante, GRYP va s’installer dans de nouveaux locaux situés barrière de Toulouse début Juillet. « Ce que l’on veut c’est pouvoir accueillir nos clients avec leurs voitures. Procéder au démontage et montage de la pièce pour assurer le processus du début jusqu’à la fin » déclarent les associés.

Page Facebook :  https://www.facebook.com/gryp3D

Laisser un commentaire