Le

Hennessey Venom F5 : la plus rapide du monde

Hennessey Venom F5 - 1

En février dernier, Hennessey a battu le record de la Bugatti Veyron. Sa Venom GT a atteint les 435 km/h. Et le préparateur s’apprête à aller beaucoup plus loin avec son prochain modèle, la Venom F5 !

Hennessey annonce la couleur. La F5 prendra la relève de la GT. Elle sera officiellement présentée courant 2015 et les premiers modèles seront livrés en 2016. Mais l’américain dévoile déjà le look de l’auto et surtout quelques caractéristiques techniques. La F5 sera dotée d’un moteur bi-turbo de 1.400 ch et devrait atteindre la vitesse maximale hallucinante de 470 km/h !

Cette fois, le record sera surement homologué par le fameux Guiness Book, car la F5 sera produite à 30 exemplaires. C’est la barre à dépasser pour que l’institution considère l’auto comme voiture de série. L’actuelle Venom GT sera produite au total à 29 exemplaires (on ne parle pas encore au passé car 13 autos restent à vendre). Cependant, Hennessey ne pourra logiquement crier victoire que lorsque la F5 aura affronté le chronomètre. Et d’ici là, Bugatti devrait sortir une nouvelle hypercar hybride de près de 1.500 ch ! Un beau duel en perspective.

En utilisant massivement l’aluminium et la fibre de carbone, la F5 devrait rester sous la barre des 1.300 kg. Les performances devraient être sans surprise meilleures que celles de la GT, qui annonce par exemple 13,63 secondes pour passer de 0 à 300 km/h (dans ce laps de temps, certains atteignent tout juste les 100 km/h !). La F5 a trouvé son nom dans l’échelle de classification des tornades, F5 étant le niveau maximal ! Autre indication peu étonnante de la part de Hennessey : la F5 sera plus chère que la GT, déjà facturée 1,2 million de dollars.

Hennessey Venom F5 - 2 Hennessey Venom F5 - 3

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire