Le

Honda Jazz Prototype – Salon Paris 2014

Honda Jazz Prototype - 1

Après le HR-V la semaine dernière, Honda nous refait le coup du faux concept-car avec la troisième génération de Jazz, qui sera commercialisée en Europe l’été prochain.

Décidément, Honda se moque du marché européen. La marque japonaise mettra en vente chez nous la nouvelle Jazz un an après son lancement aux USA… et deux ans après ses débuts au Japon. Voilà qui n’est pas vraiment sérieux, d’autant qu’une citadine semble davantage convenir au Vieux Continent qu’au pays de l’Oncle Sam.

Pour faire patienter la clientèle (qui est surement déjà allé voir ailleurs), Honda présente un faux « prototype », identique au modèle de série à 99 % (à part les jantes, on ne voit pas ce qui peut changer). La Jazz conserve sa silhouette monovolume. Le design est dans la lignée des dernières productions de la marque, avec des traits anguleux. Les phares sont désormais horizontaux et les feux remontent le long de la lunette arrière. Honda indique que la longueur gagne 15 mm (pour un total de 3,92 mètres) et l’empattement augmente de 30 mm, au bénéfice de l’espace intérieur. Comme sa devancière, la Jazz devrait profiter d’une belle modularité.

Honda annonce déjà que le confort sera en progrès grâce à une nouvelle suspension. La gamme de motorisations sera remise à jour, avec notamment un nouveau 1.3 i-VTEC essence associé à une boîte manuelle ou à une transmission à variation continue CVT. La version hybride, qui fonctionne bien en Europe, devrait être reconduite. Honda précise que d’autres informations seront données lors de sa conférence de presse au Mondial de l’Automobile, le 2 octobre. On espère que l’habitacle sera dévoilé à ce moment-là.

Honda Jazz Prototype - 2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire