Le

Hyundai présente l’i20 Coupé

Hyundai i20 Coupé - 1

Trois mois après le teaser, voici les premières images officielles de la version Coupé de l’i20. La citadine de Hyundai se fait ainsi un peu plus sportive même si elle n’a pas encore les bons moteurs.

Quand on pense petit coupé, on a en tête le tempérament sportif qui va avec. Malheureusement, l’association d’idées n’est pas encore possible avec ce modèle ! Cette version de l’i20 ne propose que 100 ch au maximum ! Cela devrait s’arranger en 2015 avec une déclinaison vitaminée N, inspirée par la voiture de rallye. Pour commencer sa carrière, l’i20 Coupé laisse le choix entre deux essence 1.25 de 84 ch et 1.4 100 ch ainsi que deux diesel 1.1 75 ch et 1.4 90 ch. Ils sont tous associés à une boîte manuelle à 6 rapports, sauf le 84 ch (5 vitesses pour lui). Les amateurs d’automatique devront obligatoirement prendre le 1.4 100 ch… avec une transmission à 4 rapports.

Avec cette carrosserie, Hyundai veut séduire une clientèle plus jeune. La marque coréenne est l’une des rares à proposer une version 3 portes de sa citadine très différente esthétiquement de la 5 portes. A l’avant, le bouclier intègre une grande bouche hexagonale, donnant un air grimaçant à l’auto. Sur le profil, on remarque un coup de gouge au niveau de l’aile arrière. Le vitrage latéral est relié à la lunette par un petit bandeau noir. Les feux sont plus fins. Dommage que les catadioptres alourdissent la poupe. La i20 Coupé est proposée avec d’inédites jantes de 17 pouces et une couleur spécifique Tangerine Orange. La planche de bord est logiquement reprise à la berline. Elle peut être égayée en option par quelques touches d’orange. Le coffre garde une très bonne capacité, avec 336 litres.

La date de commercialisation n’est pas encore connue. L’auto va surement arriver dans les concessions au cours du premier trimestre 2015.

Hyundai i20 Coupé - 2 Hyundai i20 Coupé - 3 Hyundai i20 Coupé - 4

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire