Le

La Hyundai i30 met le Turbo

Hyundai i30 Turbo - 2

La sage compacte du constructeur coréen s’encanaille un peu avec cette déclinaison Turbo de 186 ch.

Hyundai est officiellement engagé en WRC, la catégorie reine des rallyes. Une bonne chose pour l’image de marque. On trouve alors dommage que la gamme du constructeur coréen ne compte quasiment aucune sportive. Celui qui veut se faire plaisir au volant d’une Hyundai doit se tourner vers le coupé Veloster Turbo.

La firme asiatique est consciente de ses lacunes et compte arranger cela. En 2015, elle proposera une version épicée de sa citadine i20. Mais avant cela, elle lancera l’i30 Turbo. Alors oui, cette compacte ne propose que 186 ch, une puissance qui est loin d’égaler les rivales européennes, qui affichent en moyenne 250 ch. Mais c’est un bon début, l’i30 plafonnant jusqu’alors à 135 ch.

Le bloc sous le capot est un 1.6. Il développe un couple maxi de 265 Nm à partir de 1.500 tr/min, un régime plutôt bas. Le moteur est associé à une boîte manuelle à 6 rapports. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 8 secondes et la vitesse maxi est de 219 km/h. Les ingénieurs ont revu les suspensions et la direction (plus directe avec 2,78 tours de butée à butée). Le freinage est confié à quatre disques ventilés (300 mm à l’avant, 284 mm à l’arrière). Hyundai indique que ce modèle a été mis au point sur le fameux circuit du Nürburgring.

Hyundai a modifié le design pour donner plus de caractère à l’auto. On remarque une nouvelle calandre (très Audi), des prises d’air agrandies, un diffuseur intégrant deux sorties d’échappement ou encore des baguettes de décoration rouges dans les boucliers. A bord, il y a des touches de rouge sur les sièges, le volant, le levier de vitesses ou les contre-portes.

L’auto sera disponible en carrosserie 3 portes. Elle devrait arriver dans les concessions au cours du premier trimestre 2015.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire