Le

Hyundai va t-il donner son nom au stade de l’OL ?

Hyundai i30 Turbo - 3

Le nouveau stade de l’Olympique Lyonnais est actuellement en phase de construction (bien avancée). Pour le baptiser, il est acquis que le club aura recours au naming. Hyundai pourrait être de la partie.

La naming, qu’est ce que c’est ? Il s’agit d’une pratique marketing toute simple : elle consiste à donner à un lieu, le plus souvent une enceinte sportive, un nom de marque. L’un des exemples les plus connus est l’Allianz Arena, le stade où évolue le Bayern de Munich.

En France, le naming commence tout juste à se développer. Le stade du Mans s’appelle MMArena, du nom de l’assureur, et celui de Montpellier vient d’être rebaptisé Park&Suites Arena. Plusieurs stades actuellement en construction devraient être nommés selon ce procédé, notamment celui de Lyon.

Au début du projet, il était appelé sobrement Grand Stade. Puis il est devenu le Stade des Lumières. Mais Jean Michel Aulas, le charismatique patron du club rhodanien, ne le cache pas: le nom définitif sera celui d’une marque avec l’incontournable terme « Arena ».

Et si on vous en parle (oui car on ne se reconvertit pas discrètement dans le football), c’est parce que la marque choisie pourrait être Hyundai, l’un des principaux sponsors de l’OL. Le constructeur coréen a prolongé son contrat publicitaire avec le club l’année dernière jusqu’en 2016, semblant très content des retombées. Il devrait d’ailleurs l’être davantage car l’Olympique Lyonnais est devenu à la surprise générale un candidat au titre de champion de France 2015. Il est actuellement leader du classement de Ligue 1, et ce depuis un mois.

Hyundai pourrait donc aller plus loin en donnant carrément son nom au stade. Evidemment, l’opération n’est pas gratuite et coûterait quelques millions d’euros.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire