Le

Hyundai : le SUV Tucson est de retour

Hyundai Tucson Teaser

La marque coréenne dévoilera au Salon de Genève le remplaçant du ix35. Il se nommera Tucson, un nom qui a déjà été utilisé par Hyundai.

Rétropédalage pour le constructeur asiatique. En 2007, il a mis en place un nouveau système d’appellations, en remplaçant petit à petit la quasi totalité des noms de ses modèles par des codes alpha-numérique, avec « i » ou « ix » et un nombre situant le véhicule dans la gamme. Le SUV compact Tucson était ainsi devenu ix35. Mais Hyundai vient d’annoncer que le remplaçant du ix35 allait reprendre le patronyme Tucson !

On voit deux raisons à cela. D’un côté, la marque veut utiliser le même nom pour tous les marchés où sera vendue l’auto (Tuscon était encore utilisé aux USA). De l’autre, la marque fait revivre une appellation qui l’avait bien aidé à sortir de l’anonymat au début des années 2000. Le Tuscon a été l’un des premiers modèles Hyundai que l’on pouvait acheter pour son design plus que pour son prix plancher.

Le design devrait être un critère d’achat important pour le tout nouveau modèle, qui sera dévoilé à Genève et dont on a un avant goût avec ce dessin. Comme toujours, il ne faut pas s’emballer devant ce type de croquis, où les volumes sont exagérés pour en mettre plein la vue. Mais la silhouette semble dynamique. A l’avant, les optiques étirées sont reliées à la grande calandre hexagonale. En espérant que le résultat final soit équilibré, les designers Hyundai ayant parfois un peu trop tendance à faire dans le caricatural.

Hyundai démarre fort l’année 2015. Le constructeur coréen va également lancer dans les semaines à venir l’i20 Coupé ainsi que les i30 et i40 restylées.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire