Le

Jaguar confirme l’arrivée de la XE

Teaser Jaguar XE

La nouveauté de Jaguar pour le Salon de Genève 2014 était la déclinaison break de la XFR-S. Mais l’auto s’est quasiment fait voler la vedette par la XE, un modèle qui n’était pas présent sur le stand de la firme britannique !

Et pour cause, la XE sera commercialisée à la mi-2015 et ne devrait pas être dévoilée avant quelques mois. Mais comme elle est très importante pour son avenir, Jaguar a déjà commencé à communiquer dessus.

La XE, c’est la future petite berline de la marque anglaise, qui viendra concurrencer la BMW Série 3. Jaguar a profité du Salon pour dévoiler le nom de l’engin et donner quelques infos techniques.

Ce modèle inédit inaugurera la nouvelle plate-forme modulaire en aluminium du groupe Jaguar-Land Rover. L’alu sera utilisé aussi en grande quantité pour la carrosserie, une première sur le segment. Ce matériau à l’avantage d’être à la fois léger et rigide. La XE sera aussi le premier modèle du groupe équipé de nouveaux blocs quatre cylindres essence et diesel, avec des versions rejetant moins de 100 g/km de C02. Mais que l’on se rassure, des modèles sportifs sont aussi programmés. Jaguar promet déjà une déclinaison pouvant atteindre les 300 km/h.

Ces annonces étaient accompagnées d’une première image, où l’on peut distinguer la proue de l’auto. Le dessin de la face avant est similaire à celui des autres berlines de la marque, les XF et XJ, avec une large calandre aux coins arrondis et un regard menaçant.

Aurons nous donc droit à la Jaguar du peuple ? Pas vraiment. Même si le ticket d’entrée pour accéder à l’univers de la marque anglaise va logiquement baisser, il restera élevé, autour des 35 000 €.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire