Le

Jaguar va (re)fabriquer des Type-E !

Jaguar Type-E Lightweight

La marque britannique va faire revivre l’un de ses modèles les plus connus, la Type E ! Mais il n’est pas question de lancer un nouveau véhicule néo-rétro. Jaguar va fabriquer six exemplaires du modèle original !

Dans le monde de la musique, il arrive régulièrement que des artistes arrivent à sortir des albums composés de chansons inédites plusieurs années après leur mort. Dernier en date : Michael Jackson. Mais Jaguar fait encore plus fort. L’anglais va faire revivre une légende qui s’est éteinte en 1975 !

Le britannique va fabriquer six nouveaux exemplaires de la Type-E. Mais il y a une raison logique. Le félin va reprendre la production du modèle « Lightweight » là où elle s’était arrêtée en 1963. Jaguar avait en effet prévu à l’origine de fabriquer 18 unités de cette version allégée de la Type-E. Mais seulement 12 avaient été au final assemblées.

La firme de Coventry va donc produire cette année les six derniers modèles avec les six numéros de châssis qui avaient été réservés à l’époque. Les autos seront faites à la main en respectant les spécifications d’origine.

La Lightweight est (on peut parler au présent maintenant) 114 kg plus légère que la Type E d’origine. Elle est équipée d’une carrosserie et d’un moteur en aluminium. Le bloc est un six cylindres 3.8 litres.

Jaguar s’attend à une forte demande pour ces six autos. Pensez-donc. S’acheter une Type-E neuve en 2014, voilà quelque chose que l’on n’aurait jamais osé imaginer. Le britannique va donc trier les clients sur le volet en privilégiant les plus grands collectionneurs des autos historiques de la marque. La première « nouvelle » Type-E sera dévoilée au public cet été.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire